Moi aussi je veux des vacances !

Envie de vous parler un peu de mon humeur du moment, de me livrer. Nous sommes en plein mois d’août, le 10 très exactement et c’est la première fois de ma vie où je ne pars pas en vacances. Alors attention je ne suis pas là pour me plaindre, je sais évidemment que des milliers de personnes ne peuvent pas ou ne sont jamais parties en vacances, j’ai juste envie de vous faire part de mes sentiments du moment, et de parler/vider mon sac un peu parce que ça fait du bien.

Quand j’étais petite, je partais en famille avec mes parents et mes frères pendant 2 à 3 semaines c’était direction le Portugal, que l’on a visité de long en large, j’ai de merveilleux souvenirs de ces vacances. Puis à l’adolescence avec mon petit frère on rejoignait ma cousine et mon cousin pour passer l’été entier au Portugal aussi, on commençait à découvrir les boîtes de nuit, on avait une bande de copains de plein d’horizons (parisien, canadien, anglais, portugais, bordelais…) c’était génial et vous pouvez être sures qu’ à chaque fin de vacances je pleurais tout ce que je pouvais sur le trajet du retour, je ne voulais pas reprendre l’école, je voulais continuer à bronzer, nager et jouer. Puis après mes 18 ans, je partais en couple découvrir d’autres pays que le Portugal (à la grande déception de ma mère), Barcelone, Alicante, Majorque, Tenerife… Et l’an dernier je ne suis pas partie en voyage mais ce n’était pas bien grave car je vivais en vacances, je n’avais pas pris de congés mais autant vous dire que j’en ai profité comme si je l’étais (plage, soleil et boite de nuit tous les jours)

Cet été : pas de voyage

Cet été c’est un autre goût de vacances, c’est déménagement (je vous explique les raisons ici) d’un pays à un autre, d’une ville à une autre. Recherche d’appartement à deux dans une nouvelle ville, je retrouve la France qui m’avait manqué je l’avoue sur plusieurs points et je découvre cette merveilleuse ville qu’est Paris. Tout est nouveau pour moi, nouvelle vie, nouvel appartement, prise de marque, je veux reprendre un rythme normal, finalement métro/boulot/dodo me manque. Je veux retrouver un travail, je veux me lever, aller travailler, raconter ma journée à mon chéri et le retrouver le soir, et attendre patiemment le week end pour aller faire du shopping ou me reposer devant Netflix. Mais c’est un tout autre chemin, je recherche un travail en plein août à Paris, il pleut il pleut et sur Instagram ça fuse de belles photos de vacances dans des endroits magnifiques, je vois de belles couleurs du jaune pour le soleil, du bleu pour l’eau et le ciel, du vert pour de magnifiques paysages, des cocktails, des couchers de soleil, ça commence à être dur mentalement de voir tout ça ! Voir tout le monde partir, partager ses photos de vacances, MON DIEU ça me manque moi aussi je veux être en vacances !! Je crois que c’est la première fois de ma vie que j’ai hâte que l’été se finisse et qu’on arrive à la rentrée (égoïste moi ? JAMAIS). Non sérieusement, je ne suis pas quelqu’un qui envie les gens ou qui jalouse mais là mentalement je vous jure que c’est difficile. C’est même pas une question financière, c’est juste une histoire d’être raisonnable au moins une fois dans ma vie. Nous avons décidé de déménager en plein été, de quitter Barcelone pour Paris (quelle idée vous me direz), donc maintenant il faut que je priorise et que j’assume mes choix/nos choix.

  • Trouver un appartement  
  • Trouver un travail pour le chéri
  • Reprendre mon blog 
  • Trouver un travail :    e  n       c  o  u  r  s

Manque plus que moi, me trouver un travail, mais là le cercle vicieux fait son apparition. Je suis tellement démoralisée que je n’ai pas envie de chercher un travail. Et si je cherche pas de travail forcément je n’en trouverai pas et si je n’en trouve pas je vais rester triste et plein de doute. Parce qu’il faut quand même le savoir je suis quelqu’un qui a absolument pas confiance en moi, donc quand il s’agit de chercher un travail j’me sens incapable de tout et j’me dis que je corresponds à aucun poste et j’ai même peur à l’idée de faire un entretien, pourtant j’ai des diplômes, j’ai de l’expérience et je m’investis dans chaque travail, le problème il est dans ma tête. Heureusement le chéri est là, toujours au top et c’est grâce à lui que je trouve peu à peu de la motivation et j’envoie quelques CV par ci par là. Bref vous l’aurez compris, je veux le beurre l’argent du beurre et la crémière. Je veux du soleil, être en vacances, avoir un travail, et commencer ma nouvelle vie. C’est un gros défaut chez moi : je ne suis pas patiente, je veux tout, tout de suite. Dit comme ça on dirait que je suis une énorme feignante, capricieuse qui veut tout sans rien faire et je vous assure que je suis quelqu’un d’hyper dynamique mais je me pose des milliards de questions, allez rassurez-moi et dites moi que je ne suis pas la seule ? Dans les blogs on vous parle toujours de belles choses, que tout va bien dans le meilleur des mondes, bah moi aujourd’hui j’ai envie de vous faire part de mes doutes, de mes craintes, de mes envies et en ce moment c’est ce que je ressens et ça fait du bien de l’écrire.

Voila c’était la petite parenthèse, le petit billet d’humeur qui fait du bien, mais au fond je crois un peu en moi et j’espère que très rapidement tout cela ne sera qu’un mauvais souvenir et que j’aurai un travail et que je partirai moi aussi en vacances, on a un sacré beau projet avec le chéri, mais chaque chose en son temps.

« Avec du temps et de la patience, on vient à bout de tout »